Mareau aux bois , Loiret    d'hier et d'aujourd'hui ...
Le Mareau d'hier ...
Ci-dessous , des informations sur le passé , plus ou moins lointain de notre village ...
et ci-dessus un extrait des cartes de Cassini ...

Des traces dès le  XIIème siècle   :
Il est fait mention de Mareau dans une charte donnée à Etampes en 1178 par Louis VII qui déclare le droit "d'avinage et de mertive" , abolis dans la paroisse de Mareau aux bois ...

La seigneurie de Mareau donnait à son possesseur le titre de Seigneur-Maître et haut justicier et lui conférait des droits assez étendus dont les principaux étaient ceux de haute , moyenne te basse justice , corvées , vendanges etc ... .
Au XVI ème siècle , cette seigneurie fût possédée par  André de Beaufort , comte d'Eturiot , lieutenant général des armées du Roi .
Après sa mort , Madeleine  Suranne de Melleville, sa soeur , en fit la concession à Lancelot du Chardon , maréchal de camp , chevalier de l'Ordre de Saint Georges .
Au XVII ème siècle , elle appartenait à Théodore de Prunelle , chevalier baronnet d'Angleterre .
En 1752 , elle appartenait à Joseph Louis Michel de Rochechouart  , à cause de Marie Elisabeth de Melleville , sa femme héritière substituée d'Alexandre Doldart de Melleville .

On lisait autrefois , au dessus de la porte de la maison de campagne du juriconsulte  Robert-Joseph Pothier ( 1699 / 1772 ) , le distique suivant  :
" En la rivière de Mareau , quand il pleut , il y a de l'eau " ...


Plus près de nos jours  , l'autoroute A19 :
Déclaré d'utilité publique en Aout 1998 , ce projet d'autoroute reliant Artenay à Courtenay a subi des aléas juridiques au regard de la réglementation européenne en ce qui concerne la mise en concurrence des entreprises autoroutières .  Problème résolu en 2003 .
S'en est suivi un autre problème :  le financement du déficit prévisionnel ...
Celui-ci sera pris en charge à 50% par l'Etat ( cad , les contribuables ) et 50% par les collectivités ( Départements , Régions ..; cad encore les contribuables ! ) 

De mars 2006 à juin 2007, des fouilles d'archéologie préventive de l'Inrap sont réalisées.
Elles permettent de retrouver des traces d'homme remontant au paléolithique et allant jusqu'à la fin du Moyen Âge . 
 
Le 29 septembre 2006, les travaux de construction du tronçon sont officiellement lancés.
L'autoroute est mise en service le 16 juin 2009 ...

Vaste chantier managé par la Sté ARCOUR, concessionnaire de l'A19 ,  qui est venu impacter notre quotidien  , frappant directement à notre porte :  détournement de la route d'Escrennes  , nécessité de passer au dessus de l'autoroute pour rejoindre Laas , génération de nuisances sonores , expropriations etc  ....
En 2005 , les Mareauboisiens ont pû consulter à la Mairie , les plans provisoires détaillant le tracé de l'autoroute , la position du diffuseur et de l'aire de péage ...
De grands espoirs sont portés par ce projet , quant aux possibilités de créer des emplois  , notamment par la création de la ZAC Saint Eutrope ...  10 ans plus tard , aucune nouvelle entreprise n'est venue s'y installer ...
Le Pieuré de La Couture : un crime abominable ... en 1562 !    :
C'était donc en 1562 , au lieu-dit La Couture , près de Jorville , où se dressait le prieuré Saint Laurent des Coutures  ;
Vivaient là une vingtaine de moines qui dépendaient d'une abbaye située à Chartres .
Ce prieuré avait été fondé par l'Ordre de Thiron-Gardais en 1131  ; c'étaient des moines artisans , de stricte observance des règles de Saint-Benoît et qui s'occupaient à des activités agricoles .

C'est sans doute lors du passage de l'armée protestante , pendant les guerres de religion , que le prieuré disparut .  En effet à 1500 mètres vers le Nord , se trouvait le château de Laas , appartenant au Maréchal Saint André , lequel était l'un des chefs de la Ligue .
Ce château fut attaqué , pris , pillé et occupé par les troupes protestantes  du Prince de Condé .
Puis ces troupes terrifiantes se dirigèrent vers le prieuré Saint Laurent . Les moines purent s'enfuir et s'échapper , sauf un : le frère Agnan Huist , agé de 80 ans .
Il fut pris , dévêtu , fouetté avec des osiers et traîné dans le village .
Comme il défaillait , les soudards l'assommèrent , le pendirent à un arbre , le prirent pour cible et l'arquebusèrent . 
D'après Roger Godin et Jacques Raunet ( Association Connaissance et Sauvegarde du Patrimoine )
Le Prieuré Saint Thomas  :
Le Prieuré Saint-Thomas était un prieuré simple à la collation de l' Abbé de Saint-Euverte d' Orléans (1647) .  Il était situé à " La Tézardière " .
Au lieu-dit La Prieuré, en bordure de route et insérés dans le mur de la ferme, on peut encore voir les restes d' une porte en plein cintre.
Source : Base Mérimée

Le Château de La Salle  :
Situé au lieu dit " La Salle" , il ne subsiste aujourd'hui que les vestiges de ce qui fût la ferme du château . L'ensemble château + ferme avait été construit au XVIIème siècle , sur les bases d'une ancienne place forte médiévale ( en 1635 , on cite un château entouré de fossés d'eau , une grande cour entourée de hautes murailles et la présence d'une tour carrée ) 
Le château , lui , a été détruit en 1920 .
La ferme est à ce jour une propriété privée . 
En 1743 , le château appartenait à Messire Alexandre de Doldart de Melleville .
Puis en 1749 , il fût la propriété de Messire Joseph Louis Michel , comte de Rochechouart , ancien capitaine au régiment de Navarre . Ce , jusqu'en 1756 ...
En 1801 , les héritiers vendent le château ainsi que le domaine attenant de 134 ha , à Antoine Morand , marchand de bois de Sully la Chapelle . Il restera la propriété de cette famille jusqu'en 1908 . Date à laquelle , Moïse Robillard devient alors le nouveau propriétaire .

Le domaine du château de La salle a été mis en vente par adjucation le 04 Juin 1908  , en bloc , par lots ou en détail ...
Le dit domaine consistant en :
   Château et ses dépendances et communs , maisons du garde et du fermier
   Terres et bois d'une contenance totale de 134 hectares , 39 ares et 67 centiares .
   Contenance des bois : 100 hectares .

Désignation des immeubles dépendants du Domaine de La salle :
Le château de La Salle , situé à Mareau , quartier de La Galonnière consistant en :
En entrant , grand vestibule avec escalier conduisant au 1er étage , petite chambre sous l'escalier ayant vue sur le jardin .
A droite , une grande cuisine , à la suite , un petit carré servant de laverie , une petite chambre de bonne donnant dans la cuisine , un petit cabinet donnant également dans la cuisine , éclairé sur le jardin .
A gauche en entrant , une grande salle à manger éclairée sur la cour et sur le jardin , salon à la suite , salle de billard ensuite , grenier et débarras .
Au 1er étage , sur le palier à droite , 3 chambres à feu avec chacune un cabinet de toilette .
Trois chambres froides à la suite .
Sur le palier à gauche , 2 chambres à feu et une chambre froide .
Grenier perdu sur le tout .
Communs comprenant fruitier , clapier , bûcher , puits avec pompe devant à droite et en retour , atelier , fournil , une petite chambre de domestique , serre , étable , écurie , grange et remise .
A gauche du château , petit jardin , poulailler , écurie et bûcher , maison de jardinier .
Derrière la maison du jardinier ,une ancienne maison d'habitation avec four , étable et foulerie à la suite .
Grand jardin au couchant du château , bosquets et pièces d'eau ;
Grande cour devant le château avec massifs . 
Au levant de cette cour ferme comprenant étable écurie , maison d'habitation du fermier , grenier sur le tout . 
A l'entrée , 2 bâtiments servant de remise à fourrage , à droite , fournil , laiterie et jardin poulailler , hangar et grange , puits , cour au milieu de ces bâtiments  , terre au nord , levant et midi de ces bâtiments  .


Legs Robillard   :
En 1922 , Monsieur Moïse Robillard , dont le fils fût tué à la guerre de 14/18,  a fait don de ses biens à la Commune  :
Le château de la Salle ainsi que ses terres, bois et mares .
Vers 1965 , la commune a revendu la ferme , en respectant les termes de l'acte de donation , et a employé la ressource pour la construction de la salle polyvalente , qui porte le nom du donateur .

Comment sommes nous devenus des Mareauboisiens ( siennes )   :
C'était en 1999 ... la population de Mareau avait été sollicitée par l'équipe municipale pour choisir le nom des habitants de notre commune .
Résultats de cette consultation :   167 votants qui ont opté pour  :
   Mareauboisiens :  91 voix
   Marboisiens : 45 voix
   Marelboisiens : 21 voix
   Marois : 10 voix

L'évolution de la population mareauboisienne , depuis la révolution française ...

Les dates d'arrivée des " commodités " :

L'électricité est arrivée au village en 1922 .
Le téléphone , lui n'a été installé que vers 1940 . En 1950 , il n'y avait encore que 4 ou 5 postes de téléphone sur Mareau .
L'adduction d'eau s'est étalée de 1955 à 1960 , en plusieurs phase successives , pour en étaler le coût .
Il en fût de même pour le "Tout à l'égout" ( système d'assinissement collectif ) à partir de 2011 .


L'almanach illustré de la Beauce et du Gatinais , version 1931 :

Ce document recense des informations intéressantes sur la vie de notre village , entre les 2 guerres , mais aussi sur celle des gens de cette époque , au travers de dictons , de publicités , sans oublier , bien sûr ,  la liste des travaux à effectuer en fonction des saisons  ( aux champs , à la vigne , au rucher , à l'étable , à la basse cour , au jardin , au verger ainsi qu'à la cave  )  Une touche astrologique y figure aussi ...
Bien évidemment , il ne saurait être question ici de retranscrire intégralement cet ouvrage , mais juste d'en donner un tout petit aperçu , en forme de clin d'oeil à ces temps révolus , mais que les plus anciens d'entre nous ont bien connu . 
On y découvre , entre autres , que 3 épiceries ainsi que 3 vendeurs de vélos et 4 maçons  étaient installés à Mareau . D'autres métiers , aujourd'hui obsolètes , tels que le ferblantier , le bourrelier ou bien le charron , complètent cette liste .
On y constate par ailleurs une certaine vie sociale , au travers des syndicats agricoles , soiciété de tir ou bien de lecture  , fanfare ...
La couverture du livre est ci-dessus retranscrite et sa source indiquée  ( merci à toi , Georges ) .

Mareau aux bois en 1931 :      C'est une surface de 1150 Ha , une rivière ( l'Oeuf ) et 2 ruisseaux ( La Varenne et la Laye ) .  
La population est de 496 habitants avec seulement 175 électeurs  ( et oui , on ne parle pas encore d'électrices à cette date ! ) 
La fête patronale est le dimanche qui suit la Saint Georges 
Le Chemin de fer est situé à Escrennes ( 3,5 Kms ; P-O , de Orléans à Malesherbes )
Le maire est L. Barillet et son adjoint , A. Dupuis .
Le curé se nomme Guyon .
L'instituteur , qui fait aussi office de secrétaire de mairie est Mr Chailloux  .
La Perception se trouve à Chilleurs aux bois  
Receveur-Buraliste : André Gallier
Sapeurs pompiers : ils sont au nbombre de 20 et sont dirigés par Tony Beaufort .
Syndicat agricole , président : Albert Dupuis
Société de tir " L'Union Patriotique ", président : Camille Lefebvre
Fanfare , Mr Grillère en est le directeur .
Société des anciens combattants , président : Camille Lefebvre
Société de lecture , directeur : Mr Chailloux 
Assurances mutuelles agricoles , contre les accidents , président : Albert Dupuis
Assurances mutuelles agricoles , contre l'incendie , président : Camille André
Apiculteur : Desgruelles
Boucher-charcutier : Gravot
Boulanger : Héron
Bourreliers : Denize et Jolivet
Cafetiers : Denize et Jolivet
Charron : Beaufort
Cordonniers : Gibert et Gallier
Couturières : Mmes Destas , Exandier , Lefebvre et Mlles Foussat , Lasnier et Deret
Couvreur : Lejeune
Cycles : Denize , Florens et Destas
Epiceries : veuve Bonnin , Mlle Deret et Dalbavie
Ferblantier : Florens
Grains , graines , fourragères , pommes de terre :  Gallier
Hôtel du Gâtinais : Denize
Journaux : Gilbert
Maçons : Chaline , Parrault , Fougeron et Gallier
Maréchaux : Destas et Exandier
Nouveautés  : Mlle Lasnier , Veuve Bonnin , Mlle Deret et Dalbavie
Pressoir : Gallier
Principaux cultivateurs : Guérin à Athouas et René Boudin au Buisson
Hameaux : Jorville , Les Grillères , La Croix , La Galonnière , Montleu ,La Ferraillerie et La Varenne .
Chateau :  La Prée à Ursin .

Quelques "réclames" choisies  , comme on disait alors :

   " Poils , barbes et duvets disgracieux disparaissent radicalement et pour toujours avec le Dépilatoire Végétal de Léopold Poujade , chimiste à Figeac "

   " Conservation parfaite des oeufs avec les Combinés Barral "

   " Mesdames , messieurs , le temps c'est de l'argent ! votre vélo est toujours prêt avec l'Increvable Baudou , pneu breveté S.G.D.G "

   "  Pêcheurs , essayez de suite La Radia , appât radio-actif qui attire les poissons et les écrevisses , comme l'aimant attire le fer ; Avec  La Radia , un pêcheur , même débutant prend souvent 4 à 5 livres de friture dans la journée ! " 

   " Saillie des vaches assurée avec la poudre Vallade ! " 

   "  Engraissez en 1 mois vaches-chevaux-porcs-moutons-lapins et volailles avec le Carnigène ! "

   "  Poumons faibles  ? essayez le traitement Curatif Vaugirard ! " 

   " Remède incomparable , qu'après succès on conseille aux amis : Le Pulmo-Grog , le seul qui ne constipe pas et guérit les toux de toute nature ! "

   " Maladies de la femme : Résultats merveilleux en 15 jours avec les Pilules Végétales de l'Abbaye de Clermont , véritable jouvence ! "

   " Glaires , bile et leurs conséquences , ne résistent pas à leur unique remède réputé depuis 1812 : l'Elixir Antiglaireux du Dr Guillié ! "

   " Hommes sédentaires , facilitez les fonctions de l'organisme ; Congestions , migraines sont les conséquences de la constipation : soignez vous avec les Grains de Santé du Dr Franck ."
   
   " Hémorroïdes , fissures de l'anus ?  si vous avez tout essayé sans succès , employez la Pommade Royer qui vous procurera un soulagement immédiat ! "

   " Contre toutes les maladies des yeux et des paupières , employez la Pommade de la Veuve Farnier , 200 ans de succès ! "

   " Sciatique et rhumatismes guéris radicalement en quelques jours par le merveilleux Remède du Curé de Saint Soupplet ;  Nombreuses attestations de guérison inespérées ! "

   " Avec le Baume Tue-Nerf Miriga , guérison infaillible instantanée et radicale des maux de dents ;   seule préparation guérissant définitivement ! " 

   " L'Eau de l'Echelle arrête les pertes , crachements de sang , hémorrhagies instestinales ! "

   " Mesdames , les véritables Capsules des Dr Joret & Homolle guérissent retards , douleurs et régularisent les époques ! "

   " Nous conseillons aux mères de famille , contre les vers , le Sirop Souverain Pivot , vermifuge incomparable , dépuratif sans rival ! "

   " Avec 2 sous , vous avez 1 litre de boisson délicieuse, désaltérante , hygiénique en y versant quelques gouttes d'Antésite "